Chronique du 20 juin 23

Mes premières impressions en arrivant à  Ouaga. Sur le plan de la sécurité, tout est très calme. Aucune agitation ou manifestation ni contre les Français, ni en faveur du régime qui ne semble plus craindre  les djihadistes en ville : les gardes statiques ne contrôlent plus l’accès des Ministères et...

Chronique du 9 mars 2023

En circulant sur les « goudrons »  on voit des  occasions  (camionnettes ? autobus ?) chargées au maximum  et comme il ne faut pas occuper des places payantes à l’intérieur, les aides chauffeurs  s’installent où ils le peuvent ; en toute sécurité bien sûr, comme vous voyez !

Chronique du 4 février 2023

Tout va aussi bien que possible actuellement à Ouaga (en dehors de l’agitation sporadique de quelques excités devant l’ambassade de France) et dans les lieux où nous intervenons, c’est-à-dire les villes de Tanghin Dassouri (province du Kadiogo) et Zam. (province du Ganzourgou) De plus la température est froide pour...

chronique du 4 Decembre 2022

Les nassaras Claudie et Eric sont de retour au Burkina !  Après une semaine en compagnie d’Ernest et Jeanne où nous avons repris connaissance des multiples actions en cours et passé quelques moments agréables, nous continuons « un peu un peu » le boulot d’Ernest : impulser et coordonner la reprise des activités...

Chronique du 5 Novembre 2022

D’après les discussions que nous avons avec nos amis, il ressort une grande inquiétude économique, les pauvres sont plus pauvres, la classe « moyenne » n’ose dépenser, faire des investissements….. L’avenir inquiète. Lundi, Des occupations sur Ouaga ; nous avons acheté du matériel pour fabriquer des plaquettes  métalliques qui seront...

Chronique du 30 Octobre 2022

La plupart des formalités  ayant été effectuées sur place mardi; nous avons pris la route pour Dawanégondé, qui est la vitrine de nos villages. Mais cette année a été particulièrement mauvaise, Simon, le jardinier était au travail  avec Georgette la présidente et une autre femme (les autres sont dans...

Chronique du 11 Juin 2022

La pluie a salué mon arrivée puisque qu’un bel orage a éclaté à peine étais-je arrivé à la maison de la Patte d’Oie et depuis  Il  a plu plusieurs fois . Il ne faudrait pas cela devienne trop fréquent car malgré la virtuosité de Raymond, notre brave Toyota ne nous...